Quel futur pour l’histoire du droit canonique après la première codification ?

Si le code de 1917 affirme se trouver en parfaite continuité avec le droit et la tradition
canonique du passé, en dotant au passage la majorité des nouveaux canons
d’une référence aux lois antérieures, il semble toutefois que la première codification,
l’interprétation exégétique du code liés à un certain positivisme juridique
aient provoqué un éloignement entre les sciences historiques et canoniques, en
rendant problématique le concept même d’histoire du droit canonique. Sans
doute la solution au problème méthodologique actuel réside-t-elle dans la redécouverte
du caractère matériel et substantiel de la rationalité du droit canonique.

If the code of 1917 claims to be in perfect continuity with the canonical tradition,
by giving the majority of the new canons a reference to the previous laws, it seems
however that the first codification, the exegetical interpretation of the code itself
linked to a certain juridical positivism have generated a distance between the
historical and canonical sciences, making the concept of the history of canon law
problematic. The solution to the present methodological problem lies in the
rediscovery of the material and substantial nature of the rationality of canon law.

Acquista/Buy